Jumelages

Jumelage Franco-Allemand : La Verrie - Germaringen

L’histoire débute par un voyage d’étude effectué par un jeune verriais dans les années 76, voyage qui l’amena à se fixer pour quelques temps à Germaringen, localité proche des Alpes bavaroises.

À son retour, il s’empressa de livrer à ses proches les impressions favorables qui avaient marqué son séjour notamment l’agrément du site, l’accueil chaleureux des habitants. D’où l’idée de retrouvailles fréquentes et régulières entre amis, groupes de musiciens auxquels se joignirent des élus municipaux.

Après 16 années de rencontres périodiques et assidues, de fréquentations marquées d’une amitié grandissante, une « charte » officialisa en août 1992 le jumelage entre les deux communes de Germaringen (Bavière) et de la Verrie, signe d’un engagement fort à développer tout ce qui pouvait encourager les échanges entre les deux communautés.

Depuis cette date, des rencontres officielles sont organisées tous les deux ans, sans compter les « rendez-vous » informels au gré des occasions entre certaines familles liées par cette amitié construite au fil des ans.

Jumelage La Verrie-Mortagne sur Sèvre / VOLOVAT-BURLA (Roumanie)

En 1989, après la révélation par la presse du plan de systématisation mis en place par le régime de Ceausescu, un mouvement d’assistance humanitaire et d’aide d’urgence est lancé en même temps qu’une opération « Villages Roumains ».

Dans toute l’Europe, et notamment en France, de nombreux conseils municipaux décident d’adhérer et d’adopter des villages roumains en vue de les préserver de la destruction qui les menace.

La commune de Mortagne sur Sèvre décide de participer ainsi à cette opération en adoptant le village de Volovat. Après avoir pris connaissance de l’importance de la population de Volovat-Burla, elle demande à notre commune de l’aider à adopter ces deux villages. Ce parrainage sera ainsi accepté en 1990 par notre commune. Une association « villages roumains – Volovat Burla » est créée et une convention de jumelage est signée entre les deux communes.

Ce jumelage renforce les liens tissés depuis la création de l’association Villages Roumains.

Des échanges conviviaux et culturels ont lieu régulièrement, tous les deux ans, en France ou en Roumanie, regroupant une cinquantaine de personnes de chaque pays et s’ouvrant à de plus en plus de jeunes.